Retour vers la page d'accueil

Pourquoi l'Alpaga ?

Descendant de la Vigogne, qui produit la fibre la plus fine du monde, l'Alpaga a été domestiqué par les Incas. Considéré à  juste titre comme un vecteur de la civilisation Andine, c'est grâce à  lui et à  son cousin le Lama que les peuples Andins se sont développés en filant leur laine pour se vêtir, se nourrissant de leur chair, et leur permettant le transport des marchandises à travers la Cordillère des Andes. Aujourd'hui, en Europe, l'Alpaga est élevé essentiellement pour sa fibre douce et chaude dotée d'une large palette de couleurs. C'est un animal rustique et grégaire qui a néanmoins besoin de l'homme chaque année pour le tondre. En effet, il ne supporterait pas des années de pousse consécutive de sa toison.

Cette "symbiose", de plus en plus rare dans le monde de l'élevage nous permet chaque année d'apprécier les qualités exceptionnelles de sa laine. Tout comme moi, on ne peut être que séduit par l'alpaga. Calme, discret mais curieux, il peut se targuer d'une vraie personnalité propre à chaque individu. Ainsi, dans le quotidien de l'élevage, c'est une véritable famille qu'il faut gérer chaque jour avec ses humeurs et ses caractères.

Le troupeau

Aujourd'hui, le troupeau de La Ferme Pachamama se compose de femelles reproductrices, de crias (les petits des alpagas), et de deux étalons. Ce début de troupeau s'est constitué grâce à l'aide précieuse de Frédéric Henry de l'élevage du Fontenelle, avec qui nous avons travaillé sur la diversité des couleurs et caractères de fibres. Comme tous les animaux de son élevage, conformation et génétique de prestige sont au programme et nous attendons avec impatience les futures descendances.